Nouveau Cirque franco-belge (ex-International Zoo Circus)

Direction Muller

Historique

Le Nouveau Cirque franco-belge est le nouveau nom du cirque "International zoo circus" de la famille Muller. Les conditions de vie des tigres et lions sont bien loin des exigences de l'Article L.214.1 du code rural qui stipule «tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ».
En effet, les félins n'ont aucune distance de fuite, sont dans le froid, et ont un espace très réduit ne permettant ni la constitution d'un groupe social, ni le développement de comportements adaptés à leur morphologie.

 

Faits marquants

Juillet 2010, Villers-Cotterêts s'insurge
Plusieurs habitants de Villers-Cotterêts (Aisne) s'insurgent de voir les conditions de vie des animaux du nouveau cirque Franco Belge, au vu de la chaleur caniculaire. Les autorités ont une fois de plus sortis malgré les évidences, leur "circulez y rien à voir"...car remettre en cause ce cirque, c'est remettre en cause tous les cirques et donc la capacité même de l'Etat à faire appliquer ses propres législations.

Mars 2007, l'International zoo circus verbalisé
L'International zoo circus a été verbalisé en mars 2007 pour dépassement du nombre d'animaux (félins et macaques) autorisés par l'arrêté d'ouverture, pour défaut de certificat de capacité pour les babouins et pour mauvais traitement.
Ce cirque possède 2 lions (1 femelle pleine et 1 male castré), 1 lionceau né il y a quelques semaines, 4 tigres dont 1 jeune de quelques mois, 6 macaques et 6 babouins anubis.
Les responsables des cirques ont pour habitude de séparer les lionceaux de leur parents avant que ces derniers, faute de pouvoir les protéger, les tuent. Ce qui prouve une fois de plus que les conditions de vie des animaux sont contraires à leur équiibre. Or plutôt que d'en prendre compte, nombre de dresseur se servent de ces jeunes animaux, séparés très tôt de leurs parents, pour faire des photos de promotion de leur cirque. Le rentabilité prime sur le bien-être de l'animal.

 

Nos visites

Octobre 2015
Des tigres apathiques, entassés dans leurs minuscules cages, sans installations extérieures, et des macaques comme éteints, immobiles.

Photos : Marina

Macaque

Juillet 2010

En Seine-et-Marne
L'éléphante Betty, seule

Janvier 2009

En Seine-et-Marne

Mars 2007

En Haute-Savoie
Un des macaques